Dimanche 5 février 2012 7 05 /02 /Fév /2012 14:15

aleveque.jpg

Je viens d’apprendre que l’humoriste Christophe Alévêque avait insulté Zidane, et que ce dernier avait porté plainte.

« Ce mec est une pute, un panneau publicitaire qui a trois neurones. »

Il est « con comme une bite » (sic).

« Ambassadeur de Danone ? Qu'il crève dans le yaourt ! »

La revendication par Alévêque, après d’autres, du statut du « contre-pouvoir », outre l’orgueil et le ressentiment dont il témoigne, m’a toujours fait doucement sourire. De nos jours, les humoristes qui ramassent des procès sont toujours lâches. Ils se prennent pour des gens importants qui s’attaquent aux puissants, mais quand on suppose que ce qu’ils affirment est grave, ils plaident l’humour, la légèreté du bouffon ; tout à coup ce qui a été dit n’est donc « rien », « rien que de l’humour », une caricature, qui ne s’attaque pas à la personne privée ; « je n’ai rien contre M. Zidane », a dit Alévêque.

Je n’ai rien contre M. Zidane… P’tite bite, Alévêque.

Vanité des comiques

La mauvaise foi règne, dans cette histoire. Tout à coup le débat tourne autour de « l’icône Zidane », l’intouchable génie qui doit être considéré comme n’importe quel type. Alors que s’il s’agissait de n’importe quel type, les mêmes injures paraîtraient, évidemment, largement déplacées. Les comiques nous disent : c’est de sa faute, untel n’avait qu’à pas être un personnage public, il n’avait qu’à pas faire de la pub pour le grand capital, et en plus il nous a fait perdre la coupe du monde. (Ça aussi cette histoire de coupe du monde perdue à cause de Zidane m’a toujours interloqué : Qu’est-ce qui nous dit qu’avec Zidane sur le terrain, on aurait remporté la coupe du monde ?)

L’humoriste de plateau télé est fier de ses grands mots, et ne s’aperçoit pas qu’il ne s’agit généralement que de gros mots, pas plus qu’il ne réalise qu’il est prêt, au moindre procès, à retourner sa veste : ce ne sont que des mots, des blagues de comiques, et on n’a rien contre la personne, et blablabla…

Et on cite Desproges, Coluche…

Insupportable.

Peut-on rire de tout ?

Maintenant posons la question principale – qui n’est jamais posée dans ces débats, et à laquelle, malheureusement, il n’y a pas de critère juridique pour répondre. Est-ce que c’était drôle ?

Les insultes d’Alévêque ne sont pas drôles – mais sous prétexte que ce n’est pas à un juge de décider de ce qui est drôle ou pas, on peut tout dire, c’est la liberté d’expression vous comprenez (comme s’il existait des libertés sans limite).

Donc d’un côté, l’humoriste dit : « qui a le droit de juger ce qui est drôle ou pas ? » ; mais d’un autre, Alévêque et d’autres s’octroient le droit de juger ce qui est moral ou pas (gagner de l’argent pour soutenir une coupe du monde ou une marque) pour légitimer la réaction des porte-parole du peuple.

Alors peut-on rire de tout ? Eh bien oui, on peut rire de tout – mais à condition… d’être drôle.

Ça a l’air tautologique, comme ça, et pourtant…

Sous prétexte que l’on peut rétorquer « qui es-tu pour affirmer ce qui est drôle », alors on peut tout dire. Et en effet, ce n’est certainement pas moi qui vais trancher – en revanche, je constate que la question de savoir si un sketch ou une caricature est drôle est tout simplement niée, écartée des débats - comme si ce n'était pas la question. On fait comme si le fait de se prononcer sur cette question était hors-sujet. On se demande peut-on rire de tout, avec tout le monde, sans même se demander si on rit.

Et on doit se contenter, toujours, des mêmes rengaines vides de sens : on fait comme si une personne publique devait par définition se laisser insulter, on confond la liberté et l’impunité, et on ne met jamais les comiques en situation de répondre à cette question : pourquoi est-ce que ce que vous dîtes est drôle ?  On préfère se contenter d’estimer que c’est toujours celui qui se vexe qui a tort. C'est plus facile.

J’en connais qui trouvent drôles les thèses révisionnistes, et d’autres qui rient devant des vidéos d’avions qui se crashent. Je ne dis pas qu’ils ont tort – je dis juste que ça ne les autorise pas à faire crasher un avion sous prétexte qu'on peut rire de tout.

« Oui, mais là ce ne sont que des mots », ou « que des images ».

Comme si les mots n’agissaient pas.

« Les paroles s’envolent » : quelle connerie.

Les paroles blessent, émeuvent, rassurent, consolent, vexent, et les comiques de bas étage comme Alévêque n’ont même pas le courage de prendre au sérieux leur outil de travail.

Alévêque a même plaidé qu’il se traitait lui-même de con, du genre « vous voyez bien que ce n’est rien, si même moi... »

Vanité, j’vous dis.

Conclusion

A quoi ça sert d’avoir un mec qui fait le guignol et bénéficie d’un succès incroyable alors qu’il ne dit rien d’autre – dit-il lui-même – que ce que tout le monde pense déjà tout bas ? L’humour se réduirait à la publication, la publicité, des blagues de comptoir ? Et l’audace se réduirait à l’insulte ? Même pas assumée finalement, en plus ? Quel mépris pour Desproges, qui dans une langue qu’aucun humoriste n’égale aujourd’hui, allait tout de même un peu au-delà de ce que tout le monde pense tout bas.

Christophe. Un peu comme Guillon le téméraire, comme Ardisson l’impertinent, il est temps que quelqu’un te dise, premièrement, que tes réactions, tes blagues sont toujours les premières qui viennent à l’esprit, et qu’il n’y a aucun talent à « oser » les dire à la télé ; et deuxièmement que plus tu te prends pour un courageux et plus tu n’es qu’une merde.

 

_ Christophe, tu souhaites vraiment que Zidane crève, ou pas ? Allez, répond, petite raclure.

_ Mais non, évidemment que non.

_ Et tu trouves que c’est drôle, « qu’il crève dans le yaourt » ? Que c’est bien trouvé ? Que ça fait de toi un Desproges ?

_ Non, je ne sais pas, je…

_ Bon, alors ferme ta gueule!


Par deux pieds décollés - Publié dans : Temps additionnel - Communauté : Football? Philosophie?
Commentez! taclez! huez! applaudissez! - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Chroniques hebdomadaires

Syndication

  • Flux RSS des articles

Recrutement (rechercher)

Texte Libre

Texte Libre

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés